Le sommet de Monte Cinto

Le Monte Cinto de 2 706 m est connu comme le “toit de la Corse”, seuls les grimpeurs très expérimentés devraient tenter l’ascension. Le chemin vous emmène à travers le cirque glaciaire formé par Monte Falo et Monte Cinto. Après le refuge de montagne Erco (1 667m), le chemin monte par le passage formé par le couloir Biccarellu et une tête rocheuse isolée connue sous le nom de Petra Fisculina sur la gauche. Du sommet, la vue panoramique embrasse toute la Corse et s’étend jusqu’aux Alpes-Maritimes et aux îles de la mer Tyrrhénienne.

A la découverte de Monte Cinto

À 2706 mètres d’altitude, le Monte Cinto est la plus haute montagne Corse. Son sommet n’est qu’à 23 km de la mer. De là, vous pouvez même voir la citadelle de Calvi par temps clair. L’ascension se fait soit à partir de Lozzi (côté sud, Niolo) ou du Haut-Asco (côté nord, Ascotal). Pour l’ascension de Lozzi, la descente se fait par le lac de Cinto, un détour vraiment intéressant!

En raison de la longueur de la visite, vous devez commencer la randonnée très tôt. Vous pouvez séjourner dans un camping ou dans un hôtel à Calacuccia ou Albertacce. De Calacuccia (Niolo) rouler vers l’ouest sur la D84 en direction de Corte et tourner à droite environ 700 m après le centre-ville (Bar de France) en direction de Lozzi (D218). Continuez sur 3 km puis suivez les panneaux indiquant les deux campings (600 m).

Si vous avez un véhicule tout-terrain, vous pouvez suivre jusqu’au bout la piste très délavée à gauche, ela vous permet d’économiser un total de 600 mètres d’altitude ou 2,5 heures.

Description de la randonnée sur le Monte Cinto

Vous suivez la pente qui passe devant le camping. Immédiatement après le camping, un chemin bifurque à gauche (Refuge de l’Ercu). La piste peut être raccourcie sur des sentiers de temps en temps, les branches sont chacune marquées de cairns ou de couleur rouge. Après une bonne heure, vous passerez les fondations de l’ancienne chapelle Petra Sa Lisci (1383 m). Pendant le dernier quart d’heure, vous suivez la pente qui se termine à l’ancien snack-bar L’Astradella. De Lozzi à ici, il faut environ 1h30.

Depuis le casse-croûte détruit, un chemin bien visible mène en direction nord-ouest sur une crête jusqu’au Refuge de l’Erco. L’Ercu-Bach est croisé. Après une demi-heure, vous avez atteint la cabane non gérée. Ceux qui veulent «seulement» marcher jusqu’au lac Cinto peuvent y accéder  en 2 heures (panneau, cairn) en direction ouest.

Désormais, ce n’est que de la montée. Depuis la cabane de l’Ercu, il va d’abord vers le nord puis vers le nord-ouest dans de nombreux virages en épingle à cheveux et parfois en montée. Le chemin est balisé de cairns et de points rouges. Après un peu plus de 2 heures, vous trouverez le chemin qui mène de la vallée d’Asco à Monte Cinto. Il faut bien mémoriser ce point pour la descente (regarde en arrière!). De là, il passe par la crête sud-ouest jusqu’au sommet.

La descente s’effectue sur le même chemin ou via le lac de Cinto, ce qui vaut certainement la peine dans des conditions pratiques favorables.